• "- tu fais quoi cette année ?
    - ooh, un DESS de rédaction technique
    - un DESS de quoi ?"

    C'est en gros le type de dialogue que j'ai 20 fois par jour (euh, avec des personnes différentes à chaque fois, fallait-il le préciser ? :-) Quoiqu'avec Alzeheimer, ça aurait pu le faire aussi...)

    Alors pour toi ami lecteur (peut-être que là, je suis un peu trop optimiste), je vais expliquer ce que fait un Rédacteur Technique (RT) dans la vie.
    Le but d'un RT, c'est d'écrire des modes d'emploi, des notices techniques à l'intention de l'usager.

    Systématiquement, quand j'explique ça, la personne en face de moi esquisse un sourire narquois ou se fout ouvertement de ma gueule parce qu'elle a en souvenir le dernier meuble d'IKEA qu'elle a mal monté.

    Bon alors,
    - primo : si la notice technique est mal écrite, c'est que ce ne sont pas des RT pros qui l'ont conçue, c'est peut-être un ingé ou un technicien qui était déjà en retard sur son projet alors généralement la doc technique (lorsqu'on y pense); elle passe en dernier.
    - secundo : c'est pas de la faute des RT si les gens de nos jours ne sont pas bricoleurs ;-)

    C'est marrant la rédaction technique. On a plein de slogans mnémotechniques. C'est normal parce que ça vient des USA, et ce sont eux les fortiches pour ca.

    Du genre : on doit faire de la rédaction KISS: Keep It Short and Simple; ou bien "les mots les plus courts sont toujours les meilleurs".

    Et ma préférée : RTFM : Read The F*** Manual. C'est ce que le support technique demande en premier à un utilisateur qui l'appelle : avez-vous lu le manuel ?

    Déja que c'est pas jojo de lire ces manuels alors les écrire, je vous dis pas. Le pire, c'est quand on a le choix entre deux explications possibles pour une même action. Il faut choisir la plus logique, la plus intuitive. Comme si la logique, elle était universelle.

    Je trouve que la logique, c'est comme la démocratie : c'est la dictature du plus grand nombre. Et je ne vois pas pourquoi mes choix persos, mon mode de fonctionnement serait illogique. LE fait est que je dois systématiquement demander à quelqu'un d'autre quel est le choix le plus logique pour le commun des mortels parce que ce n'est jamais mon choix naturel.

    Et puis, contrairement à ce qu'on pense, je trouve qu'écrire de manière simple et intelligible, c'est super compliqué. Facile de dire que c'est facile d'écrire simplement.C'est compliqué d'expliquer que ce qui est simple est compliqué pour moi. Simple, non ? :)


    1 commentaire
  • J'ai des lubies bizarres. J'aime lire. J'aime TOUT lire, mais vraiment tout. Dès qu'il y a des traces écrites quelque part, j'ai besoin de le parcourir des yeux, de me l'approprier. Ca peut être l'avis de passage du dératiseur dans l'immeuble, les recommandations de la RATP pour bien voyager dans le métro (je pense même que j'en connais un bon bout par coeur...), le magazine de géographie gastronomique de mon voisin dans le RER ou encore les avis de décès dans les journaux. Dernière lubie en date : lire de A à Z le mode d'emploi des appareils et autres notices techniques. Et peut-être que je vais même en faire mon métier...


    Cruel dilemme : exercer un métier intéressant mais précaire (journaliste), ou un métier très peu sexy (rédacteur technique) mais qui paie ? ... A suivre ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique